Digital learning 2019+ - Tendances et opportunités

Les contenus métiers sur mesure se libèrent

La tendance est aux micro-formations (micro learning), c’est-à-dire à des contenus de très courte durée, immédiatement accessibles comme piqûre de rappel ou complément de formation, et sans qu’il faille en passer par un lourd processus d’inscription.

Le design et les formats se diversifient…

Des films d’écran pour apprendre à utiliser une fonctionnalité bureautique aux vidéos pour montrer un geste technique, ou à une simple fiche technique à lire “on the job”, ou encore à un learning game sur smartphone pour l’ancrage mémoriel.

 

Cette libération repose sur une nouvelle génération d’outils auteurs simplifiés - par exemple pour capturer des vidéos via un smartphone, en assurer le montage avec des apps - ou sur des outils auteurs capables de satisfaire divers niveaux de besoin, du plus simple au plus sophistiqué. D’une façon générale, le raccourcissement des cycles de production est dans l’air, car il s’agit de délivrer toujours plus rapidement les contenus pour se synchroniser avec le rythme du business.

Ce raccourcissement passe par un déplacement des rôles : la production des contenus n’est plus l’apanage des concepteurs multimédia, ni même des formateurs : les experts d’un sujet, officiels ou officieux, sont conviés à créer les contenus correspondants…