Comment bien débuter sur les réseaux sociaux ?

Toujours plus friand en matière d’avis et commentaires partagés sur les réseaux sociaux ou autres sites de notation culinaire, plus de 7 internautes sur 10 se fient aux messages et notes laissés par les clients de restaurants. Il est donc devenu primordiale de savoir gérer cette fameuse e-réputation sur les réseaux sociaux, et ça commence par y être présent.

L’importance des réseaux sociaux ne cesse d’augmenter, au même titre que leurs nombres d’utilisateurs. Alors qu’il y a encore quelques années la réputation de votre établissement se montait essentiellement via le bouche à oreille, aujourd’hui, c’est par des sites de notations culinaires tels que TripAdvisor, Itaste, La Fourchette mais aussi Facebook et même Google, que cela se passe. Comme dit auparavant, plus des deux tiers des internautes se fient aux commentaires et notes laissés sur le net avant de choisir l’établissement dans lequel ils se rendront. Il est donc devenu primordial pour un établissement public de savoir ce qu’il se dit sur lui ainsi que de se montrer présent et actif sur les différentes plateformes.

N’hésitez plus, lancez-vous !
Vous avez décidé d’être présent sur le web et plus particulièrement sur les réseaux sociaux, oui mais où et comment ? Marche à suivre.

  1. Référencer son établissement sur Google
Le géant américain est l’incontournable du web. En 2016, 92,9% des requêtes des utilisateurs passent par lui. Quoi de plus logique donc que de débuter sa présence sur le web en permettant à Google de vous trouver ? L’utilisateur aura ainsi la possibilité de consulter vos horaires d’ouverture, connaitre votre adresse et même lire quelques avis laissés par de précédents clients. Ajoutez à cela le service Google Maps et plus personne n’aura de peine à vous trouver !
 
  1. Facebook, l’autre géant
Comment parler de réseaux sociaux sans citer Facebook. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde et environ 360 millions rien qu’en Europe, il est LE leader mondial en matière de réseaux sociaux. Se créer une page Facebook est donc un excellent moyen de former une communauté et, surtout, interagir avec. Une belle photo de profil, une bannière attrayante ainsi que du contenu sur le mur de votre page vous garantirons de belles retombées à coup sûr. Soyez créatif et n’hésitez pas à partager vos bons moments de vie d’entreprise, le nouveau plat du chef ou encore de belles photos de votre établissement.

  1. Être actif
Fournissez de quoi donner envie de venir chez vous, partagez des moments insolites, drôles ou de fête et présentez les nouveautés à votre communauté. L’important est d’alimenter le réseau que vous utilisez afin de générer du trafic sur votre contenu et obtenir des interactions. Attention tout de même à ne pas abuser de contenu ! Vous n’êtes pas seul sur les réseaux sociaux et trop poster reviendrait à noyer vos publications dans la masse de contenus publiés par d’autres utilisateurs voir même lasser ces derniers à force d’être envahis par vos publications. Pour votre page, une publication de deux à trois posts par semaine est l’idéal.
 
  1. Illustrer ses propos
Tout particulièrement sur Facebook, mais ceci reste valable sur pratiquement l’ensemble des réseaux sociaux, une publication de texte seul n’aura que peu d’impact. Cela s’explique par le fait que la firme américaine a élaboré un algorithme permettant de mettre en avant les publications intégrant du contenu multimédia tel que photographies, images, vidéos ou encore GIF animés. Utilisez donc vos plus belles photos, vidéos ou tout autre moyens imaginable afin de diffuser votre contenu à un maximum de personnes.

  1. Rester familier
Il est important de garder à l’esprit que les réseaux sociaux restent bien souvent un moyen de divertissement, alors jouez-en ! Utilisez un langage moins professionnel, ayez un discours détendu et familier, tout en restant bien entendu dans des proportions convenables. Sur les réseaux sociaux, mettez de côté toutes les formes de politesse usuelles dans le monde professionnel, allez au plus simple et, si l’envie vous prend, permettez-vous-même l’utilisation d’emojis afin d’illustrer vos propos simplement.

  1. Définir sa ligne éditoriale
Garder un langage détendu et même familier, oui, mais n’oubliez pas d’organiser et définir des règles quant à l’utilisation des différents tons et formulations littéraires. Définir une ligne éditoriale, tout comme on le ferait dans la presse écrite, est un très bon moyen d’organiser votre façon de gérer vos publications ou de répondre aux différents commentaires. Dictez des règles claires au sujet des termes à utiliser en fonction des différents genres de posts, à la personne à laquelle vous vous adressez et même quel pronom vous utilisez afin de parler de vous.
 
  1. Répondre aux commentaires
Ne laissez pas un commentaire sans réponse, en particulier si celui-ci est négatif. Encore une fois, chacun aura son propre fonctionnement en matière de réaction aux commentaires. Quand ce dernier est positif cela est tout de suite plus facile, un simple « J’aime », ou alors une réponse sympathique et le tour est joué. La difficulté arrive lorsqu’il s’agit d’un commentaire négatif. Que faire lors d’un commentaire, un avis ou une note d’un client mécontent ? A vous de savoir quelle réponse lui donner mais, surtout, ne laissez pas ce genre de commentaire sans réponse. Vous avez droit à la parole, alors servez-vous en. Qu’il s’agisse de se justifier, se défendre en cas de remarques injustifiées voir même de jouer le modérateur lors d’un commentaire déplacé, utilisez l’espace de discussion afin de transformer vos avis négatifs en remarques constructives. Dans tous les cas, ne supprimez pas un avis négatif simplement s'il ne vous convient pas. Cette action n’aura pour conséquence uniquement d’énerver son auteur et de potentiellement le pousser à réagir encore plus violemment.
 
  1. Utiliser les alertes
On parle de vous sur internet, ça ne fait aucun doute, reste maintenant à trouver sur quel site. Vous imaginez bien que faire chaque jour le tour de toutes les plateformes de réseaux sociaux ainsi que de notation culinaire deviendrait vite un réel calvaire en terme de temps. C’est pour cela que je vous propose Google Alertes. Outil très simple d’utilisation, ce service de Google s’appuie sur son énorme base de données et son puissant moteur de recherche afin de vous alerter dès que le mot que vous avez choisi de surveiller apparait sur le web. Vous aurez compris que d’y insérer votre nom d’établissement peut tout de suite devenir très intéressant afin de connaitre tout ce qu’il se raconte à propos de vous sur la toile.
FORMATIONS EN RELATION